Main

novembre 21, 2005

Aujourd’hui comme hier : Chrétiens persécutés

Page 166 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
En 775, le siège de l'Église Assyrienne quitta la ville persane de Séleucie-Ctésiphon pour s'installer à Bagdad, où il est demeuré depuis lors. Cependant, la situation se dégradant de nos jours pour les Chrétiens du Moyen-Orient avec la réapparition de l'Islam jihadiste a conduit l’actuel Catholicos Mar Dinkha IV à vivre à Chicago depuis 1980. Le patriarche Emmanuel Delly, chef des catholiques chaldéens (un groupe de Chrétiens assyriens qui rejoignit l’Eglise Romaine au XVI° siècle), est lui resté à Bagdad – pour y voir, après la chute de Saddam Hussein, les Chrétiens faire l’objet de persécutions ciblées de la part des terroristes jihadistes dans tout le pays. Le gouvernement de Saddam était relativement laïc ; les jihadistes espèrent y titulariser un gouvernement qui appliquerait plus rigoureusement les règles de la Charia. Les Chrétiens qui tiennent des magasins de vins et spiritueux ont été donc visés, en conformité avec les préceptes de la dhimma qui interdisent aux chrétiens d’exposer du vin ou d'en vendre dans des endroits où des Musulmans pourraient en acheter. (1) Des Chrétiennes ont fait l’objet de menaces concernant le voile – "portez le hijab ou sinon…" (2) Nombre de Chrétiens ont été tués, et des milliers ont fui le pays. En septembre 2004, le chroniqueur irakien Madjid Aziza observait «qu’il est difficile de se rappeler d'une époque où les Arabes chrétiens aient été en plus grand danger qu’aujourd’hui.»
Si on se souvient de Tamerlan, cela en dit long.

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Chrétiens persécutés" »

Aujourd’hui comme hier : Un infidèle ou de l’excrément ? Même topo…

Page 165 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Le le mépris islamique pour les infidèles, que le Coran appelle «les pires de la création» (Sourate XCVIII:6), est toujours de rigueur. Le grand ayatollah Sayyid Ali Husayni Sistani, leader chiite irakien en lequel de nombreux occidentaux croient voir un réformateur, un modéré, et un espoir pour la démocratie en Irak et plus largement au Moyen-Orient, montre assez clairement dans ses décrets religieux que le mépris islamique pour les infidèles est toujours d’application. C’est ce type de vision qui a réduit les Zoroastriens d’une majorité vibrante à une minorité dérisoire et détestée. Parmi les volumineux écrits de l’Ayatollah Sistani sur toutes sortes de questions relatives à la loi islamique, on trouve cette petite liste édifiante :

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Un infidèle ou de l’excrément ? Même topo…" »

Aujourd’hui comme hier : Gagner les cœurs et les esprits

Page 153 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Quand un funeste tsunami frappa le Sud-Est Asiatique en décembre 2004, le secrétaire d'état Colin Powell exprima l'espoir que l'aide apportée par les États-Unis aux pays touchés ferait refluer la marée de l'anti-américanisme dans le monde musulman.

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Gagner les cœurs et les esprits" »

Aujourd’hui comme hier : Deux poids et deux mesures…

Page 141 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Bill Clinton suggéra dans un de ses discours que l’on peut voir le sac de Jérusalem en 1099 comme étant la cause ultime des attaques du 11 septembre. Pourtant, le sac de Constantinople par les musulmans en 1453 n’enflamme aucune mémoire. Aucun président ne l’a désigné comme étant la cause de quelque acte terroriste moderne que ce soit. Et en définitive, il est plus méconnu de nos jours qu’une autre mise à sac de Constantinople : celle commise par de bien mal guidés Croisés en 1204. (1)

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Deux poids et deux mesures…" »

Aujourd’hui comme hier :Jihadistes Sans Frontière

Page 128 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Comme ils l’ont fait à travers l'histoire, les guerriers musulmans parcourent de longues distances afin de participer aux jihads contemporains. Dans les années 90, les Balkans sont devenus une destination prisée par les vétérans des jihads d’Afghanistan et de Tchétchénie. Un important commandant jihadiste en Bosnie, Abu Abdel Aziz, explique qu'il s’y rendit après avoir rencontré plusieurs autorités islamiques en Arabie Saoudite.

Continue reading "Aujourd’hui comme hier :Jihadistes Sans Frontière" »

novembre 20, 2005

Aujourd’hui comme hier : Des défenseurs de l'Islam ?

Page 127 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Dans la loi islamique, le jihad est obligatoire à chaque fois qu'un territoire musulman est agressé : «Quand des non-musulmans envahissent un pays musulman ou s'en approchent, le jihad est une obligation personnelle incombant aux habitants de ce pays, qui doivent repousser les non-musulmans par tous les moyens à leur disposition.»(1)

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Des défenseurs de l'Islam ?" »

Aujourd’hui comme hier : L'Islam doit être répandu par la force

Page 113 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Certains des penseurs islamiques modernes les plus révérés par les terroristes jihadistes d’aujourd’hui ont expliqué (en termes sans équivoque) que l’Islam doit s’imposer par la force aux non-musulmans – pas en tant que religion, car cela violerait l’édit coranique du «Nulle contrainte en religion» (Coran II :256), mais en tant que système de loi et de normes sociales. Ils professent que les musulmans doivent lutter pour imposer la loi islamique aux états non-musulmans, reléguant leurs citoyens au statut de dhimmi ou pire.

novembre 16, 2005

Aujourd’hui comme hier : attentats-suicides et Paradis

Page 102 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
La promesse du Paradis à ceux qui « tuent et sont tués » pour Allah est la première justification des attaques-suicides : les attaquants « kamikazes » se réclament de cette promesse lorsqu'ils assassinent les ennemis d’Allah et meurent dans la foulée.

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : attentats-suicides et Paradis" »

Aujourd’hui comme hier : le Paradis continue de leurrer quantité de jeunes hommes

Page 104 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
«Les Américains aiment le Pepsi-Cola, nous aimons la mort», flagorne Maulana Inyadullah d’al-Qaeda.(1) Les Musulmans aiment la mort parce qu’Allah leur enjoint de préférer les délices du Paradis à ceux de ce monde : «Et malheur aux mécréants pour le dur châtiment qu'ils subiront.
Ceux qui préfèrent la vie d'ici bas à l'au-delà obstruent le chemin d'Allah et cherchent à le rendre tortueux, ceux-là vont loin dans l'égarement .
» (Coran XIV:2-3).

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : le Paradis continue de leurrer quantité de jeunes hommes" »

Aujourd’hui comme hier : Laisse ce livre !

Page 73 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us

Des radicaux islamiques pakistanais étaient si opposés à l'éducation des femmes qu’ils incendièrent huit écoles de filles en l’espace de cinq jours d’émeute, en février 2004. (1)

(1) "Ninth Pakistani school destroyed," BBC News, 20 février 2004 (http://news.bbc.co.uk/2/hi/south_asia/3507401.stm); concernant l'éducation au Pakistan, et le problème de celle des femmes, voir aussi: "Situation alarmante de l'éducation au Pakistan" (http://www.unesco.org/education/efa/fr/know_sharing/grassroots_stories/pakistan_2.shtml);

Aujourd’hui comme hier : Femmes battues

Page 70 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
L'institut des sciences médicales du Pakistan a déterminé que plus de 90% des épouses pakistanaises ont déjà été giflées, frappées à coups de pied, battues ou soumises à des sévices sexuels par leur mari – en représailles d’exactions telles que d’avoir cuisiné un repas décevant; d'autres sont punies pour avoir donné naissance à une fille au lieu d'un garçon. (1)

(1) Amnesty International, "Pakistan - Les femmes ne sont pas
suffisamment protégées," Avril 2002, http://web.amnesty.org/library/index/FRAASA330062002

novembre 15, 2005

Aujourd’hui comme hier : Les mariages d’enfants dans le monde islamique

Page 69 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Ceci touche et a touché des millions de femmes et de jeunes filles dans les sociétés où le Coran représente la vérité absolue et qui voient en Mohammed le modèle de conduite par excellence. Par exemple, plus de la moitié des adolescentes d’Afghanistan et du Bangladesh sont mariées.(1) L’Ayatollah Khomeiny enseignait au pieu musulman qu’épouser une fille avant qu’elle n’ait commencé ses menstruations était « une bénédiction divine ». Il donnait ce conseil aux pères : «Faites de votre mieux pour vous assurer que vos filles n'aient pas leurs premières règles dans la maison paternelle, mais dans celle de leur mari.». (2)

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Les mariages d’enfants dans le monde islamique" »

Aujourd’hui comme hier : des filles meurent à cause de la burqa

Page 68 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
On peut voir dans un événement tragique qui eut lieu à La Mecque en mars 2002 - la mort de quinze jeunes filles dans l’incendie de leur école - un exemple révoltant de l'oppression engendrée par l’application du code vestimentaire islamique féminin. La police religieuse saoudienne, la muttawa, empêcha ces filles de sortir du bâtiment : en effet, comme il n’y avait que des femmes dans l’établissement, les occupantes avaient laissé aux portemanteaux les vêtements qui les dissimulent d’habitude à l’extérieur. Les membres de la muttawa ont préféré la mort des jeunes filles à une transgression de la loi islamique – allant jusqu’à contrer la police et les pompiers dans leurs tentatives d’ouvrir les portes de l’école. (1)

(1) Voir notamment http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/1874471.stm et http://web.amnesty.org/library/Index/FRAMDE230032002?open&of=FRA-364

Aujourd’hui comme hier : des Musulmans endommagent les sites sacrés séculaires d’autres religions

Page 63 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Dans la partie Nord de Chypre, sous occupation turque, les Musulmans ont tenté de transformer le monastère de San Makar, datant du IV° siècle, en hôtel. En Libye, le fantasque Colonel Kadhafi a converti la cathédrale catholique de Tripoli en mosquée. Et en Afghanistan, bien sûr, le gouvernement taliban a dynamité les célèbres Bouddhas de Bamiyan en mars 2001. Les monuments chrétiens d'Europe pourraient-ils subir un jour le même sort ?

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : des Musulmans endommagent les sites sacrés séculaires d’autres religions" »

novembre 13, 2005

Aujourd’hui comme hier : des leaders musulmans appellent au retour de la dhimma

(Page 52 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
D’accord, des Juifs et des Chrétiens ont vécu sous le statut de dhimmi dans les anciens empires islamiques, mais c’est une relique du passé, n’est-ce pas ? Aucun Musulman ne veut réinstaurer le statut de dhimmi pour eux de nos jours, quand même ?

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : des leaders musulmans appellent au retour de la dhimma" »

Aujourd’hui comme hier : les jihadistes se réfèrent à ce que dit la loi islamique du jihad

(Page 42 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Les traités légaux islamiques encourageant au jihad ne prennent pas la poussière sur les étagères. Les jihadistes les utilisent pour convaincre les recrues qu’il est de leur devoir de Musulman de guerroyer contre les infidèles. On peut voir un exemple de ceci dans les publications d’un organisme émanant du Majlis al-Shura, commandement militaire centralisé de la République tchétchène d'Ichkerie. Dans son périodique clandestin «Jihad Today», le Conseil de la Charia publie fin 2003 un article intitulé «Le jihad et sa solution aujourd'hui». Y sont cités trois des quatre principales écoles juridiques sunnites, dans une discussion plaidant en faveur du jihad contre les Russes en Tchétchénie:

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : les jihadistes se réfèrent à ce que dit la loi islamique du jihad" »

Aujourd’hui comme hier: Inviter l'ennemi à embrasser l'islam

(Page 36 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Suivant en cela l’exemple du prophète, Oussama Ben Laden a appelé les Américains à se convertir à l'islam dans sa « Lettre au peuple américain » de novembre 2002 (1):

À quoi vous appelons-nous, et que voulons-nous de vous ?

1 - La première chose à laquelle nous vous appelons, c’est l’Islam (...) C'est la religion du Jihad dans la voie d'Allah, de sorte que la Parole d'Allah et sa religion règnent en maître (…)

Continue reading "Aujourd’hui comme hier: Inviter l'ennemi à embrasser l'islam" »

Aujourd’hui comme hier : Utiliser le Coran pour justifier le terrorisme

(Page 30 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Dans un sermon diffusé par la chaîne de télévision officielle de l’Autorité palestinienne en 2000, Ahmad Abu Halabiya, un membre du Conseil de la Fatwa (dont les membres sont nommés par l’Autorité palestinienne), déclare ceci :

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Utiliser le Coran pour justifier le terrorisme" »

Aujourd’hui comme hier : les versets pacifiques abrogés

(Page 27 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
La doctrine de l'abrogation n'est pas un domaine relevant uniquement de muftis morts de longue date et dont les travaux seraient oubliés. Le Cheik saoudien Muhammad Saalih al-Munajid (né en 1962), dont les avis juridiques islamiques [fatawa] et les discours circulent abondamment dans tout le monde islamique, démontre ceci dans une discussion ayant pour thème «Les Musulmans doivent-ils forcer les autres à embrasser l’Islam ?».

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : les versets pacifiques abrogés" »

Aujourd’hui comme hier : Prendre l’exemple de Mohammed pour prouver que le jihad n'est pas que défensif

(Page 23 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Dans un article intitulé « la vraie signification du Jihad » posté en 2003 sur le site Web khilafa.com, affilié au groupe jihadiste Hizb’ ut-Tarir, un certain Sidik Aucbur donne Mohammed en exemple contre ceux qui argumentent que le Jihad est purement défensif :

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Prendre l’exemple de Mohammed pour prouver que le jihad n'est pas que défensif" »

Aujourd’hui comme hier: Une catastrophe? Pas assez d’islam!

(Page 15 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Après qu'un tsunami ait dévasté l’Asie du sud-est le 26 décembre 2004, l'Australie et les Etats-Unis ont, à eux seuls, promis une aide de plus d'un milliard de dollars. Les pays arabes baignant dans la manne pétrolière – Arabie Saoudite, Qatar, Emirats Arabes Unis, Koweït, Algérie, Bahrain, Libye – engagèrent ensemble moins d’un dixième de ce montant. Une raison à ceci : les érudits islamiques attribuèrent le tsunami aux péchés commis par les infidèles et les Musulmans de la fort islamisée Indonésie. Comme le dit un religieux saoudien, « (…) Cela s'est passé à Noël, alors que les fornicateurs et les corrompus du monde entier, étaient là pour se livrer à la fornication et à la perversion sexuelle (…) » (1).

(1) Extrait d'une interview passée sur la chaîne de l'Arabie saoudite/EAU Al-Majd TV, avec le Cheik Fawzan Al-Fawzan, professeur à l'Université Al Imam ; autres exemples de discours de la même teneur sur http://www.memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=archives&Area=sd&ID=SP84205

Aujourd’hui comme hier : Prétextes

(Page 13 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Un autre schéma mis en place à Uhud s’est perpétué à travers les siècles : les musulmans verraient dorénavant en toute agression un prétexte à vengeance, qu'ils aient ou non provoqué la dite agression. Ayant un entendement avisé de la façon de manipuler l'opinion publique, les jihadistes et leurs alliés « politiquement corrects » de la gauche américaine contemporaine utilisent les évènements comme prétextes pour justifier leurs actes : ils se présentent perpétuellement comme ne faisant que réagir aux provocations haineuses des ennemis de l'Islam ; ce qui permet de leur gagner des recrues et l’opinion publique.


Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Prétextes" »

Aujourd’hui comme hier: le massacre de civils

(Page 6 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Lorsque Oussama Ben Laden assassina d’innocents civils dans l’attaque du World Trade Center le 11 septembre 2001, et plus tard lorsque ses coreligionnaires capturèrent et décapitèrent des non-combattants kidnappés en Irak, les porte-parole musulmans américains arguèrent faiblement du fait que l'Islam interdit de prendre pour cible des innocents – ce qui est contestable, puisque certaines autorités légales islamiques autorisent que l’on tue des civils pour autant que l'on puisse considérer qu’ils ont aidé l’ennemi contre lequel l'Islam est en guerre (1). Cependant, même si cette attitude chevaleresque était admise par tous, un autre principe coranique remontant au raid de Nakhla est invocable : «Persécuter [les croyants] est plus grave que tuer [les impies]» (II :217) ; il faut donc lutter, par tous les moyens – même le « massacre », contre la persécution dont les musulmans seraient les victimes.

(1) Cf. 'Umdat al-Salik o9.10; al-Mawardi, al-Akham as-Sultaniyyah, 4.2.