Main

novembre 16, 2005

Aujourd’hui comme hier : Laisse ce livre !

Page 73 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us

Des radicaux islamiques pakistanais étaient si opposés à l'éducation des femmes qu’ils incendièrent huit écoles de filles en l’espace de cinq jours d’émeute, en février 2004. (1)

(1) "Ninth Pakistani school destroyed," BBC News, 20 février 2004 (http://news.bbc.co.uk/2/hi/south_asia/3507401.stm); concernant l'éducation au Pakistan, et le problème de celle des femmes, voir aussi: "Situation alarmante de l'éducation au Pakistan" (http://www.unesco.org/education/efa/fr/know_sharing/grassroots_stories/pakistan_2.shtml);

Aujourd’hui comme hier : Femmes battues

Page 70 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
L'institut des sciences médicales du Pakistan a déterminé que plus de 90% des épouses pakistanaises ont déjà été giflées, frappées à coups de pied, battues ou soumises à des sévices sexuels par leur mari – en représailles d’exactions telles que d’avoir cuisiné un repas décevant; d'autres sont punies pour avoir donné naissance à une fille au lieu d'un garçon. (1)

(1) Amnesty International, "Pakistan - Les femmes ne sont pas
suffisamment protégées," Avril 2002, http://web.amnesty.org/library/index/FRAASA330062002

novembre 15, 2005

Aujourd’hui comme hier : Les mariages d’enfants dans le monde islamique

Page 69 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
Ceci touche et a touché des millions de femmes et de jeunes filles dans les sociétés où le Coran représente la vérité absolue et qui voient en Mohammed le modèle de conduite par excellence. Par exemple, plus de la moitié des adolescentes d’Afghanistan et du Bangladesh sont mariées.(1) L’Ayatollah Khomeiny enseignait au pieu musulman qu’épouser une fille avant qu’elle n’ait commencé ses menstruations était « une bénédiction divine ». Il donnait ce conseil aux pères : «Faites de votre mieux pour vous assurer que vos filles n'aient pas leurs premières règles dans la maison paternelle, mais dans celle de leur mari.». (2)

Continue reading "Aujourd’hui comme hier : Les mariages d’enfants dans le monde islamique" »

Aujourd’hui comme hier : des filles meurent à cause de la burqa

Page 68 du P.I.G.
Image Hosted by ImageShack.us
On peut voir dans un événement tragique qui eut lieu à La Mecque en mars 2002 - la mort de quinze jeunes filles dans l’incendie de leur école - un exemple révoltant de l'oppression engendrée par l’application du code vestimentaire islamique féminin. La police religieuse saoudienne, la muttawa, empêcha ces filles de sortir du bâtiment : en effet, comme il n’y avait que des femmes dans l’établissement, les occupantes avaient laissé aux portemanteaux les vêtements qui les dissimulent d’habitude à l’extérieur. Les membres de la muttawa ont préféré la mort des jeunes filles à une transgression de la loi islamique – allant jusqu’à contrer la police et les pompiers dans leurs tentatives d’ouvrir les portes de l’école. (1)

(1) Voir notamment http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/1874471.stm et http://web.amnesty.org/library/Index/FRAMDE230032002?open&of=FRA-364