« Recouvrer la fierté dans la civilisation occidentale | Main | Vous ne voulez quand même pas dire que l'Islam est le problème ? »

Cela paraît logique. Pourquoi est-ce si difficile à accepter pour certains ?

[Chapitre 14, 4° titre, p.177]
Image Hosted by ImageShack.us

Une partie de la raison pour laquelle l'establishment politiquement correct trouve ceci si difficile à accepter est que, dans leur vision simpliste et réductrice du monde, les Occidentaux sont « blancs » et les Musulmans sont « de couleur ». Selon le dogme politiquement correct, les peuples de couleur ne peuvent être coupables d’aucun tort ; ils sont à jamais victimes d’injustices. Tous leurs actes de violence ne sont que des réactions aux provocations ahurissantes de l'homme blanc.

L'exemple le plus scandaleux est peut être celui de l'avocate radicale Lynne Stewart, reconnue coupable en février 2005 d’avoir fait passer des messages pour Omar Abdel Rahman, le cheik emprisonné qui fut le cerveau de l’attentat à la bombe du World Trade Center en 1993. Pourquoi Stewart devint-elle l’estafette de jihadistes sanguinaires? Elle expliqua : « Pour nous débarrasser du type de capitalisme inflexible et vorace qui règne dans ce pays, qui perpétue le sexisme et le racisme. Je ne pense pas que cela puisse se faire sans violence. » [1] Comment Stewart put-elle penser qu'Omar Abdel Rahman, un Musulman traditionaliste qui sans nul doute croit que les femmes existent pour servir les hommes et que celles qui sont désobéissantes devraient être battues (Coran IV:34), puisse être un champion du combat contre le sexisme et le racisme ? … Et bien, il combat « l'homme blanc », n’est-ce pas ?


[1] "Lawyer Convicted of Helping Terrorists," dépêche Associated Press, 10 février 2005

Comments

Les bosniaques et les albanais ou les tchétchènes caucasiens musulmans sont donc "de couleur" et les éthiopiens chrétiens parmi les plus anciens peuples christianisés du monde seraient donc "blancs" si l'on suivait leur analyse simplissime du monde selon la jihad?
Et dire que des afro-américains se sont laissé piéger par ce discours complètement faux des tenants d'un islam qui jamais ne remis en cause l'esclavage dont il cautionna la pratique bien plus longtemps que nul autre.

Post a comment

(If you haven't left a comment here before, you may need to be approved by the site owner before your comment will appear. Until then, it won't appear on the entry. Thanks for waiting.)